MORE MATERIAL
Rosy Lamb
Menu
EN | FR
EN | FR

Surface Details

Process

The Plate Throwers, 2017

[front view with doors closed], 2017, bronze with tarnished silver leaf, H 97 L 146 W 46 cm, unique
photo © Steve Murez

The Plate Throwers, un buffet qui, de l'extérieur, expose les traces presque dorées de grands gestes, l'intérieur dissimulant le portrait de l'éternelle dispute au sujet de qui doit faire la vaisselle.

Oceans of Notions, 2017

6 piece modular coffee table, bronze, H 40-50 L 150 W 138 cm, unique.

Oceans of Notions, une table basse ondulante et modulable, faite de panneaux uniques, possède des surfaces couvertes d'une langage inconnu, fait d'éclaboussures et de remous.

Return to Form, 2017

sand etched mirror, brass, bronze, and tarnished white gold leaf, H 97 L 110 W 12 cm, limited edition of 8+4 AP

Return to Form, un miroir dont la buée semble avoir été essuyée après la douche et ceint d'un cadre doré, délabré et comme animé, nous renvoie notre reflet à travers le temps.

Parchemins, 2017

side table, bronze, H 48 L 60 w 58, unique

Parchemins, une table de chevet aux bords irréguliers, apparaît comme le fantôme d'une simple table de bois, son plateau reposant à peine sur quatre pieds roulés.

Les Lumières, 2017

table lamps, vapour patinated bronze
hommage #1 (blocks) H 80 W 21 D 16 cm, unique
hommage #2 (tree), H 95 W 21.5 D 20 cm, unique
hommage #3 (cone), H 70 W 26.5 D 15 cm, unique
hommage #4 (loops), H 26 W 28 D 19 cm, unique

Les Lumières, sont quatre lampes uniques qui éclairent des hommes de l'intérieur, moquant notre préférence culturelle pour les lumières masculines.

Armour, 2017

bronze, H 175 W 42 D 36 cm, unique

Fred, 2017

edition of 4 Artist Proof with unique base, H 95 W 38 D 30 cm, 2016
photo © Steve Murez

Borne, 2018

vapour patinated bronze, H 30.5 W 8 D 8 cm, unique

New You, 2018

vapour patinated bronze, H 30.5 W 8 D 8 cm, unique

Smoulder, 2018

bronze, H 24.5 W 19 D 20.53 cm, unique

Seaside Sculptor, 2018

bronze, H 29.5 W 25.5 H 31.5 cm, unique

Spring is in the Air, 2018

bronze, H 14 W 12 H 25 cm, unique

Tapestry, 2019

Table basse.

Bend, 2019

Table basse.

Upended, 2019

Table basse.

Rosy Lamb
Artist
rosylamb@more-material.com


Pauline de Gourcouff
Assistant
pauline@more-material.com

More Material

Ellen McBreen
Curatrice et professeur d'histoire de l'art.
Wheaton College, Massachusetts, USA.
(Texte traduit de l’anglais)

Sur la pièce Parchemins (2017), le fin dessus de table, dont la surface tendue évoque la texture des bandages hospitaliers, accroche ses coins à de minces renforts, comme des béquilles servant d’appui. Cette impression de précarité nous égare cependant, car l’objet en question, est fait en robuste bronze moulé. C’est là le premier signe d’un jeu tacitement conceptuel dans le travail de Rosy Lamb qui pourrait, de prime abord, sembler porté presque exclusivement par une démarche de création de beaux objets.

Parchemins, table d’appoint, bronze, 48x60x58 cm, pièce unique, 2017

Cette démarche, après tout, est ce qui frappe initialement dans chaque détail et riche surface des sculptures fonctionnelles de More Material. Prenez, par exemple, Oceans of Notions. La conception irrégulière de ses panneaux flottants promène l’œil d’un côté et de l’autre sur ses ruisseaux sinueux, offrant une unité là où en réalité se dressent douze sculptures aux reliefs uniques et aux hauteurs diverses. Bien que ces créations soient emprisonnées de manière pérenne dans le bronze, elles transmettent l’énergie inquiète des tourbillons dans l’eau. Chacun des vingt-deux panneaux verticaux provient d’un modèle unique, aux formes rondes et légèrement picturales, qui révèle en quelque sorte le positif du négatif des sillons des surfaces horizontales. Tout le travail de Rosy Lamb vise à préserver la fraîcheur et la spontanéité de sa propre méthode de création, opposant un démenti à l’extrême et intensif labeur de cette réalisation. Pour exemple, les panneaux de côtés verticaux ont été faits en brossant et construisant directement avec de la cire chaude tandis que les panneaux du dessus ont été teints à la main avec du pigment pur, puis recouverts de cire et patinés afin de les protéger de l’oxydation.

Oceans of Notions, 6 tables basses modulables, bronze, 40-50x150x138 cm, pièce unique, 2017

Rosy Lamb a apporté la patience d’un peintre et la prouesse technique d’un sculpteur figuratif à More Material. Les objets qui y sont présentés canalisent de longues années d’expérimentation en travaillant tour à tour les deux disciplines dans son atelier: peindre comme un sculpteur et sculpter comme un peintre. [Lorsque j'ai écrit mon livre sur la sculpture de Matisse, Rosy Lamb a été pour moi la source d’information la mieux renseignée quant aux processus de moulage. Elle est profondément ancrée dans l’artisanat et dans la fabrication]. Son adoption récente de la peinture sur de la cire chaude lui a permis de rendre les surfaces de ses sculptures de bronze encore plus expressives. Cette innovation constitue l’origine des processus utilisés pour More Material.

Une constante dans cette collection est le fait que tous les objets sont fondamentalement enracinés dans les réalités physiques. Rosy Lamb a exploré sans relâche la manière dont les matériaux réagissent et répondent au cours de multiples processus. Durant ces deux dernières années, la fonderie en Auvergne a été son laboratoire. Elle a collaboré avec d’autres artisans dans les ateliers, les entrainant à bousculer les techniques traditionnelles de fonderie en les confrontant à de nouvelles expériences et idées. Elle a réalisé de la patine extensive et des essais couleur sur des échantillons en cire des motifs présents dans sa collection. Ses recherches sur les matériaux frôlent l'obsessionnel mais c’est le lieu où son imagination peut déployer toute sa richesse.

Oceans of Notions (détail), bronze patiné, 2017

Les aspects techniques, aussi bien que les exigences physiques, de la sculpture et de la fabrication de meubles semblent résolument "macho". Les imposantes œuvres de More Material transmettent un peu de cette bravade; elles ne décoreront pas poliment une chambre, elles l’inspireront. Oceans of Notions, en particulier, avec ses pièces faites-main, délicieusement irrégulières, ressemblent à une vision idiosyncratique des sculptures composées de carrés du coriace et laconique célèbre américain minimaliste Carl André. Après tout, le travail de fonderie a souvent été celui de virils artistes. Mais les œuvres en elles-mêmes, destinées à l'intérieur de la maison, traitent aussi fondamentalement du travail domestique, moins visible, des femmes, qui disposent généralement l'apéritif sur la table et en essuient les déversements accidentels (Rosy Lamb a spécifiquement pensé à fabriquer sa table-sculpture de manière à ce que sa surface soit aisément lavable). Qui rangera la vaisselle dans le buffet The Plate Throwers une fois les invités partis? The Plate Throwers, tout particulièrement, révèle un jeu de genre, également actif dans d’autres pièces de la collection. Derrière ses luisantes portes dorées, nous est révélée une obscure lutte domestique des sexes. Une agile figure féminine est sur le point de lancer une assiette à son vis-à-vis masculin qui, pris de court, marche avec une pile d’assiettes consciencieusement dressée sur sa tête. Même dans les maisons les mieux tenues, le chaos total est à deux pas.

The Plate Throwers Cupboard (de face et de dos), console, bronze et feuille d’argent oxydée, 97x146x46 cm, pièce unique, 2017

Dans Les Lumières, quatre hommes nus se présentent (ce qui constitue traditionnellement un sujet d’héroïsme masculin) humbles et apprivoisés, étant chargés de la tâche domestique d’apporter la lumière. Dans cette série, Rosy Lamb combine son don pour rendre ses nus vivants et animés avec son esprit inventif. Les jambes et les torses des quatre figures expressives se joignent aux sculptures abstraites filtrant la lumière, ce qui entraine l’effacement de leurs identités individuelles. Une tête est pulvérisée contre la toile de matière abstraite, émergeant de son torse. Le titre Les Lumières (en anglais The Luminaries) semble être suffisamment explicite. Il s’agit après tout de lampes fonctionnelles, dans la tradition des torchères figuratives. [Mais le nom évoque, aussi en anglais, une personne remarquable, experte dans son domaine de compétence. Ainsi, "Dr. Robertson is a luminary in the medical profession, and so the surgical procedure is named after him”.] Bien entendu, le mot est plus souvent utilisé pour décrire un homme.

Les Lumières (in situ), lampes, bronze patiné a la vapeur, 2017

Dans l’histoire de l’art, la sculpture figurative commémorative a été consacrée de manière écrasante aux réussites masculines. Tradition bien connue de Rosy Lamb, puisqu’elle a travaillé dans le domaine des monuments publics durant deux années lors de son arrivée à Paris. Sa modeste série Les Lumieres, hommages, rappellent la tradition grandiose des hommes illustres (Famous Men), telles les 86 sculptures debout qui décorent la balustrade du premier étage dans la cour Napoléon du Louvre. Ils baissent les yeux devant la pyramide, tandis que peu de visiteurs lèvent les yeux vers eux. Canonisés au XIXème siècle par Hector-Martin Lefuel, l’architecte qui les commanda, beaucoup d’entre eux (Etienne Duperac, Jean Bullant, ...) sont oubliés de nos jours. Ils furent certainement des lumières en leur époque. Combien plus appréciés seraient-ils aujourd’hui s’ils irradiaient de la lumière ?

Rosy Lamb

Je suis née en 1973 dans une famille d'artistes dans les forêts du New Hampshire, aux États-Unis. Mes frères et sœurs et moi étions scolarisés à la maison, ce qui consistait essentiellement à nous laisser vivre selon notre inclination et à nous permettre de mener nos propres projets. À dix-sept ans, je suis entrée à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts à Philadelphie : j'ai notamment travaillé dans la fonderie au bronze de l'école et j'y ai reçu mon diplôme avec une spécialisation en sculpture. Je me suis ensuite installée en France où j'ai assisté le sculpteur Jean Cardot pendant deux ans dans tous ses projets pour les monuments publics, à la Fonderie de Coubertin à Saint Rémy-lès-Chevreuse. Depuis 2003, je travaille dans mon propre atelier, dans le 14e arrondissement à Paris, tout en allant fréquemment à la Fonderie Fusions en Auvergne. J'expose ma peinture et ma sculpture régulièrement, dans des expositions aux États-Unis, au Canada, en France et au Royaume-Uni. À Paris, je travaille avec la galerie Guido Romero Pierini.

More Material

En 2014, j'ai développé une technique de peinture sur la cire chaude pour créer des surfaces métalliques expressives.

À la fonderie : surface en cire pour "The Plate Throwers"

Surface en bronze patiné pour "The Plate Throwers"

Au début de l'année 2016, j'ai commencé à utiliser ces nouvelles techniques pour créer une série de meubles-pièces uniques et des motifs picturaux et architecturaux ; ces créations montrent mon désir constant de faire de l'art le reflet d'une certaine expérience personnelle du foyer et de la vie de famille. J'ai choisi d'appeler cette nouvelle série de sculptures d'intérieur "More Material", car dans ces oeuvres, le poids et le volume de la matière rivalisent avec leur présence visuelle et conceptuelle.

Oceans of Notions, modular coffee table, unique, bronze, 2017